Carte Grise Francaise Explication Essay

EVERY vehicle (whether a car, motorbike, moped, campervan etc...) in France has its own registration document: the certificat d'immatriculation, which is informally known as the carte grise. We explain more about this important document.

The carte grise must always be available when using the vehicle and may be asked for if, for example, you are subject to a police check (even so, it is not recommended you keep it permanently in the car, but rather in your pocket/hand bag etc, in case the car is stolen).

When you buy a car from a member of the public, they should give you the card; if you buy a new car, it is up to you to register for one with the prefecture, although the dealer will normally help with this.

The format of the carte grise changed in 2009 when a new number plate system came in. 8Plates now stay with the car for life instead of changing if you move department.

The card must be renewed if you move home or change your name. Driving with an out-of-date card (or without one at all) can result in a €135 fine. If you did not already have one of the new numbers, a renewed card will have a new registration number on it and you will need to have the vehicle’s plates changed. When buying a new car, or needing to change to the new numbering system, you receive a provisional carte grise which is valid for a month, while waiting for the definitive one. The document is also needed for trailers and caravans with a maximum laden weight (PTAC) of more than half a ton.

The card is dense with information - some useful, some more technical.

New cards have a code on the front of 11 numbers and letters called the numéro de formule: a number for the card itself which you may need if, for example, writing to the prefecture.

Most of the factual information is on the back (see image right) listed by categories with letter codes, while most of the front is taken up by a key to this. The list of codes is to an EU standard, with some required and some optional.

The front also has a section to be stamped when the car has a contrôle technique (French MOT) - with the date and the letter “A” if it passed without faults needing obligatory repairs, or otherwise “S”.

There is also a detachable coupon to be filled in should you move home or sell.

If selling to a member of the public (not a professional) fill this in before giving the document to them. Write the buyer’s name and address and the date of sale, and sign. You then have 15 days to send the prefecture a declaration of change of ownership on the following form: www.tinyurl.com/CarSaleForm

If you move house, you apply for a new card within a month, by detaching the coupon and filling in your own details on it (alternatively apply in person at the prefecture). You then send the rest of the carte, with the following form: www.tinyurl.com/NewCarteGrise The coupon allows one month’s driving.

On the other side, the coupon is stamped with a hologram, overlapping onto the main part of the form, guaranteeing its authenticity.

With the new-format cards it is also possible to report a change of address online at www.mon-service-public.fr You will receive at home a sticker to place over the old address, a process which can be repeated up to three times before you must replace the whole card.

Information on the back is letter-coded and starts with the registration number (as on your plates), which now stays with the car for life. It also lists the date the car was first registered.

Other key elements include: C.1. Name of the card holder (titulaire) - the person to whom the car is registered (usually the owner, but not always, eg. where it is a company car on long-term hire). Where the titulaire is the owner this is stated at C.4a C.3 The titulaire’s address C.4.1 This lists any people who are co-holders of the card and the total number of holders. Listing a partner or other regular user in this way is optional but may, for example, help them prove legitimate use during a police check if their surname is different.

The next section is for technical characteristics, starting with section D. for the car’s make and model, plus numeric codes identifying its type.
E. The vehicle identification number, a unique code assigned to it.
Section F relates to laden weights, notably F.2. the maximum allowed by law (the PTAC) and F.3, maximum for vehicle plus a trailer/caravan.
G.1 Empty weight.
I. Date of registration
J. Vehicle category (eg. this is “M1” for an ordinary car).
P.1 Engine size (cubic centimetres), P.2 Power (in kW - about 1.24bhp),
P.3 Fuel type (eg. ES: essence - petrol - or GO - gasoil, diesel). P.4 “Administrative power” - a figure used to work out the price of the card
S.1 Number of people seated
V.7 CO2 emissions, in grams/kilometre - used in the eco bonus/penalty scheme
X.1 Date of next obligatory contrôle technique
Y. Different fees making up the cost of the card.

Carte grise en détail : explication des repères de la carte grise

Nouveau certificat d’immatriculation

Retrouvez le détail de la carte grise nouvelle génération et apprenez à lire votre certificat d’immatriculation.

Numéro de formule du Certificat d’immatriculation

Le numéro de formule du certificat d’immatriculation est présent sur la « couverture » du certificat d’immatriculation. On retrouve également le numéro de formule sur le coupon détachable en bas du document.

Ce numéro est composé de 11 chiffres et lettres dont les 4 premiers chiffres correspondent à l’année d’émission du présent certificat d’immatriculation.

Seuls les certificats d’immatriculation disposent d’un numéro de formule. Les anciennes cartes grises (avant 2009) ne disposent pas de ce numéro.

A. Numéro d’Immatriculation

On y retrouve le numéro d’immatriculation à vie du véhicule sous le format AB-123-CD.
C’est ce numéro qui est présent sur les plaques d’immatriculation du véhicule.

B. Date de la première immatriculation du véhicule

La date de la première immatriculation du véhicule correspond à la date à laquelle la première Carte Grise ou le premier Certificat Provisoire d’Immatriculation a été édité.

C. Informations sur le(s) propriétaire(s) du véhicule

C.1. Nom et prénom du propriétaire du véhicule

Identité de l’acheteur du véhicule, nom et prénom identiques à ceux inscrit sur la déclaration de cession.

C.4a. Mention précisant que la personne indiquée en C.1 est propriétaire du véhicule

C.4.1. Nom et prénom du ou des co-titulaires du véhicule

Identité de(s) personne(s) pouvant disposer du véhicule, inscrite(s) par le propriétaire du véhicule sur le formulaire de demande d’immatriculation.

C.3. Adresse complète où le véhicule est immatriculé

Cette adresse doit être justifiée par le propriétaire du véhicule (voir notre rubrique sur les pièces justificatives). Tous les courriers concernant le véhicule seront envoyés à cette adresse uniquement : carte grise originale, amendes…

Changement de titulaire sur une carte grise

D. Informations générales du véhicule

D.1. Marque du véhicule

Nom de la marque du véhicule, écrit en toute lettre.

D.2. Type, Variante, Version (si disponible) du véhicule

Code utilisé reprenant le type, la variante et la version du véhicule.

D.2.1. Code National d’Identification du type

Aussi connu sous le nom de CNIT, il est utilisé lors de l’importation d’un véhicule depuis un Etat membre vers un autre Etat membre de l’Union européenne.

D.3. Dénomination commerciale

C’est le nom commercial du véhicule (exemple CLIO).

E. Numéro d’identification du véhicule

Numéro unique d’identification du véhicule. On retrouve ce numéro à plusieurs endroits dans le véhicule afin de pouvoir l’identifier en cas d’accident.

F. Information sur les masses maximales du véhicule

F.1. Masse en charge maximale techniquement admissible, sauf pour les motocyclettes (en kg)

Cette masse est établie par le constructeur, anciennement connue sous le nom de P.T.A.C. : Poids Total Autorisé en Charge. Si ce poids est dépassé, le véhicule peut devenir incontrôlable, notamment au niveau du freinage et de la tenue de route.

F.2. Masse en charge maximale admissible du véhicule seul dans l’Etat membre d’immatriculation (en kg)

Cette masse est établie par le pays où le véhicule est immatriculé, elle ne concerne que le véhicule.

F.3. Masse en charge maximale admissible de l’ensemble dans l’Etat membre d’immatriculation (en kg)

Cette masse est établie par le pays où le véhicule immatriculé, elle comprend la masse du véhicule plus la masse de tout autre dispositif tracté par le véhicule.

G. Masse du véhicule en service avec carrosserie et dispositif d’attelage en cas de véhicule tracteur de catégorie autre que M1 (en kg)

Anciennement connu sous le nom de P.T.R.A, Poids Total Roulant Autorisé. Cette masse correspond à celle du poids du véhicule en l’état incluant la masse du conducteur.

G.1 Poids à vide national

H. Période de validité du Certificat d’Immatriculation

Sauf cas particulier, cette période est illimitée et le champ reste vide.

I. Date de l’immatriculation à laquelle se réfère le présent certificat

Date à laquelle le Certificat d’Immatriculation a été émis.

J. Catégorie du véhicule (CE)

Cette catégorie dépend de la masse du véhicule et du nombre de places assises (voir notre rubrique concernant les différentes catégories de véhicule).

J.1. Genre National

Le genre national du véhicule se veut plus précis que la catégorie, en fait il différencie les voitures personnels des voitures professionnelles etc.

J.2. Carrosserie (CE)

Ceci reprend le format du véhicule au niveau européen.

J.3. Carrosserie (Nationale)

Il correspond au format du véhicule d’un point de vue national.

K. Numéro de réception par type (si disponible)

Ce numéro est utilisé lors de l’importation d’un véhicule de n’importe quel pays.

P. Informations sur l’énergie et la puissance du véhicule

P.1. Cylindré (en Cm3)

Indique le volume déplacé par le vilebrequin dans le moteur lors d’un aller-retour ou d’un tour dans le cas d’un dispositif rotatif. On exprime couramment cette donnée en litre pour les voitures et en cm3 pour les motocyclettes.

P.2. Puissance nette maximale (en kW)

La puissance nette maximale s’obtient en multipliant le couple du moteur par sa vitesse de rotation.

P.3. Type de carburant ou source d’énergie

Indique par une abréviation le type de carburant du véhicule. Les codes sont les suivants :

  • AC Air comprimé
  • EE Essence électricité (hybride rechargeable)
  • EG Bicarburation essence-GPL
  • EH Essence-électricité (hybride non rechargeable)
  • EL Electricité
  • EM Bicarburation essence-gaz naturel et électricité (hybride rechargeable)
  • EN Bicarburation essence-gaz naturel
  • EP Bicarburation essence-gaz naturel et électricité (hybride non rechargeable)
  • EQ Bicarburation essence-GPL et électricité (hybride non rechargeable)
  • ER Bicarburation essence-GPL et électricité (hybride rechargeable)
  • ES Essence
  • ET Ethanol
  • FE Superéthanol
  • FG Bicarburation superéthanol-GPL
  • FL Superéthanol-électricité (hybride rechargeable)
  • FN Bicarburation superéthanol-gaz naturel
  • GA Gazogène
  • GE Mélange gazogène-essence
  • GF Mélange de gazole et gaz naturel (dual fuel)
  • GG Mélange gazogène-gazole
  • GH Gazole-électricité (hybride non rechargeable)
  • GL Gazole-électricité (hybride rechargeable)
  • GM Mélange de gazole et gaz naturel (dual fuel) et électricité (hybride rechargeable)
  • GN Gaz naturel
  • GO Gazole (ou diesel)
  • GP Gaz de pétrole liquéfié
  • GPL (mélange spécial de butane et de propane, à l’exception des butane et propane commerciaux) utilisé en tant que carburant exclusif
  • GQ Mélange de gazole et gaz naturel (dual fuel) et électricité (hybride non rechargeable)
  • GZ Autres hydrocarbures gazeux comprimés
  • H2 Hydrogène
  • NE Gaz naturel-électricité (hybride rechargeable)
  • NH Gaz naturel-électricité (hybride non rechargeable)
  • PE Monocarburation GPL-électricité (hybride rechargeable)
  • PH Monocarburation GPL-électricité (hybride non rechargeable)
  • PL Pétrole lampant

P.6. Puissance administrative nationale

Plus connu sous le nom de « Chevaux fiscaux », cette donnée a un lien direct avec le prix du Certificat d’Immatriculation (voir le prix du cheval fiscal pour chaque département). Il se calcule de la manière suivante : (CO2/45)+(P/40)^1.6 P étant la puissance en kW et CO2 le rejet de CO2 du véhicule.

Q. Rapport puissance/masse en kW/kg (uniquement pour les motocyclettes)

Aussi connu sous le nom de puissance massique, il s’obtient en divisant la puissance du moteur par le poids du véhicule. Cette donnée est un indicateur sur l’accélération du véhicule.

S. Informations sur le nombre de places du véhicule

S.1. Nombre de places assises incluant celle du conducteur

Indique le nombre de places assises maximum pour le véhicule.

S.2. Nombre de places debout si il y a lieu

Indique le nombre de places debout maximum, dans le cas d’un bus par exemple.

U. Informations diverses

U.1. Niveau sonore à l’arrêt (en dB(A))

Indique le niveau sonore du véhicule à l’arrêt.

U.2. Vitesse du moteur (en min^-1)

Indique la vitesse de rotation du moteur.

V. Informations environnementales

V.7 Rejet de CO2 (en g/km)

Indique le taux de CO2 rejeté dans l’air sur un km en conduite de croisière.  Cette donnée est déterminante pour le coût de la carte grise.

Taxe sur les véhicules polluants : la Taxe Y3

V.9. Indication de la classe environnementale de réception CE

Mention de la version applicable en vertu de la directive 70/220/CEE ou de la directive 88/77/CEE

X. Contrôle Technique

X.1. Date d’échéance du Contrôle Technique actuel

Cette date est ajournée par les vignettes collées sur le Certificat d’Immatriculation lors du contrôle technique.

Y. Détail des taxes de carte grise

Y1. Montant de la taxe régionale (en euros)

Y2. Montant de la taxe pour le développement des actions de formation professionnelle dans les transports (en euros)

Y3. Montant de la taxe pour gestion du certificat d’immatriculation (en euros)

Y4. Montant de la taxe pour gestion du certificat d’immatriculation (4 euros, si applicable)

Y5. Montant de la redevance pour acheminement du certificat d’immatriculation (2 ,5 euros, si applicable)

Y6. Montant total des taxes et de la redevance (en euros)

Z. Mentions spécifiques

La lecture de ces repères est commun à toutes les cartes grises des Etats membres de l’Union Européenne.

Cependant, certains d’entre eux sont facultatifs, ceci explique le saut de certains repères.

Par ailleurs, l’ordre des repères sur la carte grise peut varier selon l’Etat membre.

Arrêté concerné : 22 septembre 2003

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *